Les Murmures des Ténèbres

Ici, vous apprendrez comment est né le roman suivant mais aussi pourquoi tous les autres sont là aujourd’hui. La section commentaire existe si vous avez des questions au sujet du livre concerné.

Les Murmures des Ténèbres

murmuresMême si ce roman a été retiré de la vente il y a longtemps et que, contrairement à bien d’autres, il ne sera probablement jamais réédité, il était le premier à être publié et était relativement apprécié de mes tous premiers lecteurs. C’est par lui que j’ai retrouvé ma passion pour l’écriture et mon inspiration, et il mérite donc une place dans cette section.

Cette histoire est née alors que je venais de passer mon bac, quelques mois après avoir été dégoûtée de l’écriture. En effet, pendant ces trois ans de lycée, j’avais écrit trois textes, deux sur le thème du sida (ils étaient mauvais, pardon au prof qui les a lus…), et un qui m’a servi de travail de maturité, spécialité typiquement suisse: un travail de fin d’études donnant accès au bac. C’est ce dernier qui m’a posé problème. J’avais le choix de faire un mémoire lié à une branche principale telle que le français ou les maths, ou lié à la spécialisation que j’étudiais, en l’occurrence les arts et la biologie. Choisir le français signifiait que j’avais la possibilité d’écrire une histoire au lieu d’étudier un auteur, mais je pensais que ce serait facile – au lieu de cela, j’ai été forcée de changer radicalement mon style d’écriture. Compréhensible, avec du recul, car il m’a permis de tester des points de vue et des temps extrêmement difficiles à utiliser (point de vue: deuxième personne, temps: futur, par exemple), et il fallait tout de même que j’apprenne quelque chose si les autres élèves allaient passer des mois à faire des recherches et que j’allais juste écrire une nouvelle tranquillement. Il n’empêche que ce travail est devenu un calvaire que je ne reconnais pas comme le mien, car le style n’a rien à voir avec ce que je fais. Mal dans ma peau à l’époque, j’ai perçu tout cela comme une attaque, et comme une preuve que je n’avais aucun talent.

Résultat, j’ai sauvé mes textes sur une disquette (oh, dieux…) que j’ai cachée dans le grenier, et j’ai arrêté d’écrire. Les idées qui autrefois tourbillonnaient sans cesse dans mon esprit avaient disparu. Même si je l’avais voulu, je n’aurais jamais pu m’y remettre sans un déclic.

Le déclic est arrivé quand j’ai commencé à lire des mangas durant la période du bac. Peu avant, je m’étais découvert une passion pour le Japon et avait rejoint une communauté LiveJournal. Je me suis mise à la fanfiction: c’était plus facile d’écrire sur des personnages déjà existants. Puis, petit à petit, j’ai dévié vers mon propre univers, j’ai changé les personnages de façon à ce qu’ils n’aient plus rien à voir avec les originaux sauf leur nom, et Les Murmures des Ténèbres a vu le jour. Je publiais un chapitre par semaine, retrouvant non seulement l’inspiration petit à petit mais améliorant de plus en plus mon niveau d’anglais car la communauté n’était pas francophone.

Contes des Rayons de Lune a suivi, fanfiction également. Peu après avoir terminé leur publication en ligne, je les ai retirés, j’ai changé les derniers détails des personnages qui les rendaient encore un peu reconnaissables, et j’en ai fait des histoires originales. Je n’ai plus touché à la fanfic suite à cela, et j’ai complètement retrouvé mon imagination.

Les Murmures des Ténèbres n’a pas les qualités nécessaires pour être publié à nouveau, mais grâce à cette histoire, vous avez pu découvrir toutes les autres… c’est un texte trop spécial pour ne pas être mentionné ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s